Les Artistes

Franck Muschalle Trio & Guests



Frank Muschalle (piano)
L’un des meilleurs pianistes allemand, Frank Muschalle est un mélodiste averti et possède un jeu rythmique, clair, et doté d’un swing extraordinaire. C’est un artiste authentique et brillant, plein d’esprit, de charme et d’une virtuosité éblouissante.
Né en 1969 en Allemagne, il étudie le piano classique pendant 11 ans. C’est à l’âge de 19 ans qu’il découvre le Boogie Woogie. A partir de là, il se consacre exclusivement à ce style de musique. Sa rencontre avec Axel Zwingenberger lance une carrière brillante. Autant en piano solo qu’en formation orchestrale, il possède un répertoire éclectique complété par des compositions personnelles.

Dani Gugolz (contrebasse et vocal)

Dani est né en 1963 à Zürich (Suisse). C’est d’abord la collection de disques de son père qui attire son intérêt. Il apprend le piano à 12 ans et participe à son premier concours international de Boogie dès l’âge de 14 ans à Zurich. C’est ainsi qu’il noue des contacts intensifs avec les acteurs européens du Blues et du Boogie, liens qui perdurent encore aujourd’hui.

En 1983, Dani Gugolz va à Chicago et joue avec les plus grands musiciens de Blues. Cette expérience a profondément influencé son évolution musicale car il y a acquis l’accès direct et non théorisant à la pratique du Blues.

Dani a alors élargi son horizon instrumental vers le groupe rythmique et principale- ment la contrebasse. C’est également un excellent chanteur. Depuis 2002 il fait partie du Frank Muschalle Trio.

Peter Müller (batterie)
Peter est né à Vienne (Autriche) en 1955. Il était depuis 1989 la base rythmique du groupe viennois « Mojo Blues Band », un des plus brillants groupes de Blues européen, avec lequel il a accompagné un nombre incalculable de« grosses pointures » du Blues et du Boogie.

Son premier grand maître fut le batteur légendaire Fred Below de Chicago qui a porté jusqu’à la perfection le « double shuffle » et lui a inspiré le lien manquant entre Blues et Jazz. Et c’est en approfondissant cette discipline qu’il découvrit Gene Krupa dont la vitalité et le talent d’improvisation ne lui laissèrent aucun répit.

Stephan Holstein (sax ténor, alto et clarinette)
Né en 1963 en Allemagne il commence à 11 ans à jouer de la clarinette, et prend plus tard des leçons chez Karl Heinz Hahn, soliste à la philharmonie de Munich. En 1995 il reçoit le prix de la culture de Bavière pour son interpréta- tion de la « musique sans frontières » entre Classique et Jazz. Il a son propre Trio Classique, mais il joue aussi régulièrement dans les formations de Jazz en Allemagne, Suisse, Luxembourg et aux Etats-Unis. Il a aujourd’hui une grande quantité de CD’s à son actif, d’un Jazz très souvent inspiré de George Gershwin, Duke Ellington, Benny Goodman ou encore Django Reinhardt.
Le Professeur Joe Viera dit de lui : « Je ne connais aucun clarinettiste (de Jazz) en Allemagne, qui joue avec tant de chaleur, passion et fantaisie. » « C’est du Swing qui vient du Cœur » (Ralf Dombowski).

Tommy Harris (vocal)
Tommy est né à Bessemer/Alabama en 1938 et a commencé sa carrière musicale très tôt comme chanteur de Gospels. Pendant sa période scolaire et universitaire il a continué à jouer avec divers « Marching Bands ». En 1957, le saxophoniste Jusef Lateef découvre ce jeune talent et le prend aussitôt sous son aile. Tommie déménage à Chicago et fait alors la connaissance de Jimmy Reed, Luther Allison and Muddy Waters.

Puis il arrive en Allemagne en 1964 avec l’US Air FORCE et décide d’y rester. C’est ici qu’il crée son groupe « The fabulous Upsetters », qui perdure jusqu’en 1971. Avec quelques musiciens de ce groupe, suivra un nouvel ensemble le « Westwave », avec lequel il fait de nombreuses tournées en Allemagne, Luxembourg, France, Angleterre, Espagne et Belgique.

En 1987 il est intronisé, dans son pays natal, au « Alabama Jazz Hall of Fame » Tommie a joué avec beaucoup des stars internationales telles Jimmy Reed, Sam & Dave, Lillian Boutte, Gene ‘Mighty Flea’ Conners, Maisha Grant, Ron Ringwood, Lindy Huppertsberg, Big Jay McNeely, Al Copley ou encore Red Holloway. Sa voix inimitable fait de lui un vocaliste des plus expressifs sur la scène actuelle du Blues.

Tommy Harris est un must pour les fans de cette expression musicale !

www.frankmuschalle.de